Vernouillet-T2

Projet de renouvellement urbain, Réhabilitation, Résidentialisation, 

Ensemble Immobilier – Résidence du Parc – 742 logements

Phase 2 : Résédas / 62 logements+ 1 loge 

CDC HABITAT

Montant de travaux pour la totalité du site (742 logements): 25 M€ HT

Montant pour Résédas: 2M€ HT

LABEL BBC EFFINERGIE PATRIMOINE HABITAT ENVIRONNEMENT

La tour- signal Résédas, plus haut bâtiment de Vernouillet, est un véritable repère urbain visible depuis les coteaux de l’autre côté de la Seine. Greffée de coursives et d’une barre R+4 avec un RDC commercial, cette résidence présente, au-delà d’une mauvaise intégration urbaine, nombre de dysfonctionnements au quotidien.

PILE ET FACE
La tour présente deux façades opposées (l’une balcons, l’autre coursives)qui présentent des problèmes d’usage.

REINTERPRETER LES LIGNES
L’ensemble de la résidence Résédas ( R+13 et R+3)est repensé comme un tout à travers un travail fin de bardage et de serrurerie.
Les coursives de la façade Sud sont redessinées par des lames en réglitte, favorisant la sécurité tout en conservant les vues vers les coteaux. L’écriture horizontale de la façade Nord et annulée. La pose de panneaux sérigraphiés sur les allèges pleines permet une nouvelle lecture en « damier » , valorisant la volumétrie. Ces panneaux posés en brise-vue verticaux sur la façade sont aussi déclinés sur le passage, permettant de lier les 2 bâtiments, tout en offrant une nouvelle perception du parcours.
Le retournement du hall sur la future rue des Ormes (projet urbain) permet une entrée de résidence accessible PMR (rampe, palier couronnée d’un auvent) intégrée au socle résidentialisé, identifiée et identifiable depuis l’espace public.

UNE ECRITURE EN NOIR ET BLANC
Cassette aluminium d’un blanc pur, socle en bardage minéral froissé noir pour ancrer la tour à son sol, serrurerie dessinée et déclinée suivant son usage et sa position, réglitte,… Tout ceci éclaire la résidence, lui donne vibration.

Etat existant