ARRAS

Réhabilitation et extension de la résidence habitat jeune du foyer Nobel 
57 places réhabilitées et 33 places neuves
Arras (62)  

MOA: CLESENCE

Phase étude-Montant de travaux non communiqué

L’opération concerne la réhabilitation et l’extension de la résidence NOBEL à ARRAS, afin de proposer aux habitants un logement revalorisé ainsi qu’une offre plus conséquente et davantage diversifiée au sein de cette structure, foyer de logement spécialisé en habitat jeune.

Ce projet vise à la fois à proposer des solutions de logements confortables, modernes et diversifiés, répondant davantage aux besoins actuels des jeunes et à satisfaire une augmentation de la demande en foyer logement par les jeunes alternants issus des centres de formations (CESI, URMA…) présents à proximité du site.

L’objectif majeur exprimé par le maître d’ouvrage et l’association 4AJ, gestionnaire de la résidence, est de proposer une offre répondant davantage aux besoins des jeunes travailleurs, des étudiants, des stagiaires de la formation et des apprentis en s’appuyant sur l’existence d’une réelle proximité entre le logement, les centres de formations et le tissu économique spécifique
au quartier. Ce type d’offre n’est, à ce jour proposé dans aucune autre structure de 4AJ et cette opération pilote prend tout son sens dans le contexte urbain spécifique du site Diderot.

Aux vues de ces enjeux, une étude des besoins et des usages spécifiques aux jeunes en alternance: dans le cadre de leur accueil en séjours fractionnés – sera nécessaire. De manière générale, 4AJ étant inscrite dans les programmes du plan local de l’habitat de la communauté urbaine d’Arras et particulièrement investie dans la mise en oeuvre de l’orientation n°5 : « répondre aux besoins spécifiques des différents publics “ jeunes ” sans pour autant spécialiser l’offre », le projet s’inscrira pleinement dans le cadre des orientations 2014- 2020 du PLH. Afin d’atteindre cet objectif, une attention particulière aux parcours résidentiels des locataires en parcours d’insertion sera menée. Les réponses apportées veilleront à fluidifier les parcours de l’hébergement et de la première déco-habitation vers le logement à l’échelle des différents cheminements et parcours.

Existant